Partenaires





Accueil du site > Actualités

ActualitésRSS des ActualitésRSS des Actualités

Page(s) : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...

10 mai 2017

Dernières nouvelles de Mangegarri - Rapport de Santé Publique France

La Cellule d’intervention de Santé publique France en région Paca et en Corse a mené une étude pour essayer de déterminer si les pathologies rapportées par des riverains du site de Mangegarri pouvaient être liées à l’exposition aux poussières émises par le site de stockage et si un suivi sanitaire de la population était nécessaire sur la zone impactée par le site. Le rapport est disponible suivant le lien :

http://invs.santepubliquefrance.fr/...

30 avril 2017

La Face cachée des cartes

La Face cachée des cartes L’UMR GRED Gouvernance, Risque, Environnement, Développement (UPVM3/IRD), et plus précisément l’axe 4, transversal, « Modélisation et représentations spatiales pour l’aide à la décision en aménagement » propose un colloque international « La face cachée des cartes » les 18 et 19 décembre 2017. Qui se déroulera à Montpellier Auditorium site Saint Charles - Université Paul-Valéry - Montpellier 3 « La face cachée des cartes » c’est tenter de mettre au grand jour l’incroyable nombre de réflexions, gestes et opérations « dissimulés », « non dits », véritables « boîtes noires », pourtant nécessaires à la réalisation de toute carte géographique. Cet approfondissement sera articulé autour de trois thèmes majeurs :
- La face cachée de la conception, afin, non seulement de préciser la démarche, mais surtout d’approfondir la réflexion autour de la « face cachée » de toute construction cartographique : carte statique ou dynamique, objet hybride entre réalités physiques et visions humaines, « artefact » ou « acteur » (Akrich et al. 2006) ;
- Le sens caché des cartes, conscient ou inconscient : axe structuré autour des différents processus (choix, traitement et modélisation des données, types de projection, échelles, variables visuelles....) menant à la production cartographique, en exposant et interrogeant les limites, les choix, conscients ou non, qui peuvent mener à des représentations erronées ou tendancieuses. Afin d’éviter les redondances avec ce qui a déjà été étudié (notamment Monmonnier, 1991), une analyse critique des nouvelles données (crowdsourcing...) et des nouveaux types de représentation (géoportails, googlemaps, punaises...) pourra être proposée ;
- Des cartes au service de finalités cachées : les cartographes sous influence ? Cet axe, davantage orienté vers les applications, avec la contribution de cas d’études exposant des exemples de biais cartographiques dans des domaines variés à forts enjeux (écologie, foresterie, risques, transports, santé...), pourrait permettre d’enrichir ce questionnement sur des aspects plus appliqués. L’appel à participation propose de fournir des résumés de communication ou des résumés d’intentions de posters, pour le 29 mai 2017. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la rencontre : https://cartocachee2017.sciencescon... Les actes de la rencontre seront publiés dans le numéro 236 - juin 2018 - de la revue Cartes et Géomatique du Comité Français de Cartographie : http://lecfc.fr/.

Pour le comité scientifique du colloque Jean-Paul BORD jean-paul.bord@univ-montp3.fr

13 mars 2017

Lauréats de l’OHM-BMP à l’APR 2017

Vous trouverez ci-après les lauréats à l’APR 2017 de l’OHM-BMP. 9 projets ont été soutenus, dont 3 projets inter-OHM.

Lauréats à l’APR 2017

8 mars 2017

Dernières nouvelles de Mangegarri

L’ANSES vient de mettre en ligne sa note, en date du 4 Janvier 2017, relative à une analyse complémentaire en lien avec l’impact des émissions de poussières issues du centre de stockage de Mangegarri (société Alteo). Vous pouvez la consulter en téléchargeant le document ci-dessous : https://www.anses.fr/fr/system/file...

En complément, l’essai d’analyse critique, fait par l’OHM BMP, du rapport du BRGM : https://www.ohm-provence.org/IMG/pd...

16 janvier 2017

Colloque « Eviter-Réduire-Compenser » les impacts résiduels des aménagements sur la biodiversité

La destruction et la fragmentation des habitats naturels causées par l’augmentation des populations humaines et le développement des infrastructures représentent l’un des principaux facteurs d’érosion de la biodiversité. Dans ce contexte, l’objectif d’absence de perte nette de biodiversité (« no net loss ») en s’appuyant sur la mise en place d’une séquence visant à Eviter, Réduire, et en dernier lieu, Compenser (ERC) les impacts résiduels des projets, des plans et des programmes d’aménagement du territoire, initialement prévu par la loi de 1976 sur la Protection de la Nature, a été réaffirmé par la loi et la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement et sa mise en application par le décret n°2011-‐2019 du 29 décembre 2011 portant réforme des études d’impact des projets de travaux, d’ouvrages ou d’aménagements ainsi que par la loi du 8 août 2016 pour la Reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, qui consacre le principe d’action préventive. Si les fondements théoriques de la séquence sont connus, les nombreuses questions posées par son déploiement sur les territoires ont mis en exergue la nécessité d’anticiper sa mise en oeuvre grâce à un travail partenarial entre acteurs et instituts de recherche. Des travaux collaboratifs, initiés et menés dans le cadre d’ateliers réguliers co-pilotés Etat-Région depuis 2013, ont permis la création d’une dynamique d’échanges entre les acteurs, la construction collaborative de cadres méthodologiques partagés (notamment sur les méthodes d’évaluation des pertes et des gains et de dimensionnement de la compensation) et de documents de synthèse. L’exigence de déploiement de la séquence de manière plus rigoureuse, cohérente et planifiée, nécessite une réorganisation des actions, des logiques et méthodes de compensation. L’accent doit être davantage mis sur les étapes d’évitement, et sur les modalités d’organisation des mesures compensatoires afin de limiter les impacts écologiques ainsi que les impacts sur les dynamiques foncières et les usages locaux. Cependant l’augmentation des besoins compensatoires des aménageurs ajoute une pression supplémentaire sur le marché foncier agricole, à l’origine de tensions entre les différents usagers de l’espace. Ouvert largement (représentants des services de l’État et des collectivités territoriales, élus, aménageurs, experts, chercheurs, opérateurs fonciers, bureaux d’études), ce colloque a pour ambition de renforcer cette nouvelle dynamique en favorisant les échanges entre les acteurs. Le Séminaire Régional, organisé le 30 Mars 2017 en partenariat entre le LabEx CeMEB, la DREAL et la Région Occitanie, s’attachera principalement à mettre en présence les aménageurs (Etat et collectivités, ou aménageurs privés) et la communauté scientifique, et sera dédiée aux échanges entre acteurs au travers de retours d’expérience sur des cas concrets d’aménagement dans la Région Occitanie et des ateliers destinés d’identifier et de faire émerger des problématiques de la part des sur la séquence ERC menés de façon théorique ou pratique. Elle permettra de nourrir la réflexion à partir des apports des différentes disciplines : éthique, socio-économie, écologie, et géographie. L’accent sera mis sur les fondements scientifiques des concepts à la base de la conservation et la compensation (tels l’équivalence écologique, les incertitudes liés à la restauration écologique, la quantification des impacts cumulés…) et l’évaluation des méthodes et pratiques d’action. D’une durée standard de 15 min + 5 min de questions, les présentations scientifiques s’articuleront autour de 3 thématiques : éthique, socio-économie et géographie, écologie et écosystèmes. Pour soumettre une proposition de communication, merci de renvoyer le formulaire joint complété à sophie.boutin@umontpellier.fr avant le vendredi 23 janvier 2017. Une commission de sélection se réunira début février 2017 pour sélectionner les présentations retenues. Les frais de transport et d’hébergement des intervenants seront pris en charge par le LabeEx CeMEB.

Télécharger : Le formulaire de soumission de communications scientifiques


ECCOREV - OHM BMP
Observatoire Hommes-Milieux du Bassin Minier de Provence

Europôle Méditerranéen de l'Arbois
Avenue Louis PHILIBERT
Bâtiment du CEREGE
BP 80
13545 AIX-EN-PROVENCE CEDEX 4 FRANCE
Tél : +33 4 42 97 16 68
raynal@eccorev.fr